Des chiffres sur la maltraitance des enfants.    retour

 

 Les liens sur ce sujet sont en construction

 

 

Enfant en danger !      Contacter 119 ou le 03 81 258 119

 

 

 

maltraitance stop retour

Selon enfance en danger 75 000
enfants maltraités, par an, en France.Deux en meurent chaque jour ! Chaque année dans le monde,
155 000 enfants de moins de 15 ans meurent de maltraitance.
Pour le  Lancet, (2 décembre 2008) les enfants victimes de maltraitance se trouvent dans les pays développés, bien plus qu’ailleurs dans le monde. Entre 4% et 16% des petits y souffriraient de violences, tant physiques que psychologiques, et/ou d’abus sexuels…
Au Royaume-Uni par exemple, chaque année plus d’un million d’enfants sont maltraités. Or parmi ces victimes, seule une sur dix bénéficie d’une prise en charge au titre de la protection infantile. En moyenne dans les pays développés, 15% des filles de moins de 18 ans ont été abusées sexuellement.
Chaque année dans le monde, 155 000 enfants de moins de 15 ans meurent de maltraitance. Et dans les pays de l’Union européenne par exemple, le nombre de décès est trois plus élevé que dans les pays de l’ancienne Europe de l’Est.…

retour 

 

 

 

La maltraitance envers les enfants - GIS-IReSP

En effet, pendant la période concernée par l’étude, selon le s statistiques officielles de mortalité, il y a eu 17cas d’infanticides par an en moyenne au niveau na tional. Une correction à partir d e s résultat s de l’ enquête hospitalière conduit à estimer ce chiffre plus probablement à 255 cas par an en moyenne. Autre cause de sous-estimation de cette maltraitance : certaines négligences graves et d es cas d e syndrome du bébé ecoué (SBS) sont parfois considérés par

la justice comme des accidents.

 

 

 

 

 

1.                             SOS enfants maltraités - Actus TV sur nouvelobs.com

Combien d’enfants sont- ils ainsi brutalisés à mort dans le huis clos familial? Bizarrement, et comme le relève ce terrible document, il n’existe en France, et contrairement à d’autres pays d’Europe, aucune statistique officielle concernant les décès d’enfants battus. Le site internet de l’Ordre des Médecins indique que, sur 40 000 à 50 000 jeunes mineurs maltraités, 700 à 800 succomberaient de violences chaque année. Soit deux par jour! Un drame national passé sous silence par les pouvoirs publics. Pourquoi ? Parce que ce problème reste un tabou? Celui, très ancien, selon lequel les parents sont souverains dans leur façon d’élever leur progéniture? Selon Martine Brousse, déléguée générale de l’association La Voix de l’Enfant: “On maintient les enfants dans leur famille au nom du droit du lien du sang. Celui-ci prime sur tout!

 

 

 Des lien

visites